Pro Infirmis - Navigation

jeudi 28 septembre 2017 10:26Il y a : 21 days

« Rien sur nous sans nous » Les personnes en situation de handicap veulent avoir leur mot à dire

« Partout où il est question de nous, nous voulons participer » : c’est ce qu’exige le conseiller national Christian Lohr, vice-président de Pro Infirmis, dans une interpellation adressée au Conseil fédéral.


Christian Lohr demande au Conseil fédéral comment il entend associer les personnes en situation de handicap à l’élaboration et à la mise en œuvre de bases légales. Par ailleurs, il souhaite être informé sur le sort réservé à son postulat déposé il y a quatre ans, qui demande au Conseil fédéral d’esquisser une politique du handicap cohérente. En effet, dans tous les domaines de la vie, il est nécessaire d’agir pour que la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées soit réellement appliquée.

« Rien sur nous sans nous » n’est tout simplement pas appliqué


A l’heure actuelle, les personnes handicapées et leurs organisations ne sont guère associées aux processus législatifs. Un exemple : en mai 2017, soit 13 ans après l’entrée en vigueur de la loi sur l’égalité pour les handicapés, l’Office fédéral des transports a publié sa stratégie pour la mise en œuvre des prescriptions de ladite loi dans les chemins de fer. Ni les personnes en situation de handicap, ni leurs organisations n’ont été invitées à participer à l’élaboration de cette stratégie. « Comment trouver de bonnes solutions si on ne consulte pas les principaux intéressés ? » s’interroge Christian Lohr. Felicitas Huggenberger, directrice de Pro Infirmis, renchérit : « Depuis des décennies que nous nous engageons pour l’égalité de traitement des personnes handicapées, nous faisons toujours le même constat : les décisions sont prises derrière leur dos. » En conséquence, les solutions s’avèrent inappropriées parce qu’elles ont été conçues par des personnes qui ne connaissent pas les besoins des usagers. C’est un peu comme si on élaborait une nouvelle loi dans l’agriculture sans consulter les paysans, dit Christian Lohr.


Informations complémentaires

Offres cantonales

Vous désirez...

Share |
Compte des dons : 80-22222-8