Pro Infirmis - Navigation

Home » Pro Infirmis » Campagnes

Campagnes

Un homme en fauteuil roulant et jeune homme

Campagne de sensibilisation 2016 : La peur paralyse


Ils peuvent survenir chez tout le monde, n’importe où et n’importe quand : les troubles anxieux - ou crises de panique. En Suisse, cette forme de troubles psychiques touche 800 000 personnes. Souvent à un degré tel qu’ils privent les personnes concernées de toute vie sociale et les handicape dans leur quotidien. Pro Infirmis mène une campagne de sensibilisation sur le thème des troubles anxieux et invite à en parler ouvertement.

« Je ne vais plus au restaurant avec mes amis, ni au concert, ni au musée, je fais mes achats sur internet. Bien sûr, l’envie de me balader en plein air est toujours là, mais la peur qu’une crise de panique ne survienne est trop forte. Alors je reste cloîtrée chez moi, coupée du monde. »
C’est avec ces mots qu’Erika B. de Zurich raconte son quotidien dans les phases aiguës de la maladie. Elle n’est pas un cas unique, elle est même « en bonne compagnie » : les chanteurs Eric Clapton et David Bowie ont eu des crises de panique et des écrivains comme Bertold Brecht ou Franz Kafka étaient sujets à de fortes angoisses tout au long de leur vie.

Les troubles anxieux sont, après la dépression, les troubles psychiques les plus répandus en Suisse. Les femmes sont deux fois et demie plus touchées que les hommes. L’une des formes les plus graves, l’agoraphobie, commence généralement entre la puberté et l’âge adulte. L’incapacité de fréquenter des lieux publics, d’utiliser les transports en commun ou de prendre part à des rassemblements sont les manifestations les plus souvent observées. Pour éviter les crises – caractérisées par des symptômes tels que palpitations, douleurs lancinantes au niveau du cœur, tremblements, vertiges, transpiration, impression d’étouffer – les personnes concernées fuient les lieux publics et s’isolent. Souvent, elles finissent par se retirer de la vie sociale et, parfois, perdent leur emploi.

Mettre fin à la stigmatisation

Parmi les personnes qui reçoivent une rente d’invalidité de l’AI, près de 45 % ont une maladie psychique diagnostiquée, telle que les troubles anxieux. Bien que, selon une estimation, seules 30 à 50 % des personnes concernées sollicitent de l’aide, les coûts engendrés par les maladies psychiques en Suisse dépassaient déjà le milliard de francs il y a cinq ans (source : AI). A cela s’ajoutent les coûts indirects, comme les conséquences de la perte d’emploi, qui se montent à un demi-milliard de francs.

Pro Infirmis est la plus grande organisation spécialisée d’aide aux personnes handicapées. Près d’un tiers des personnes qui s’adressent à elle ont une maladie ou un handicap psychique, comme les troubles anxieux. Pro Infirmis les conseille, les accompagne et les soutient.

« Les troubles anxieux touchent une personne sur dix en Suisse, et pourtant ils restent tabous. Avec la campagne « La peur paralyse », nous voulons sensibiliser le public à la problématique des troubles anxieux et lutter contre la stigmatisation liée au handicap psychique », explique Mark Zumbühl, membre de la Direction de Pro Infirmis. Le film de la campagne, diffusé dès aujourd’hui sur les réseaux sociaux, a été produit en collaboration avec Martin Werner, réalisateur danois renommé et plusieurs fois primé. Le slogan de la campagne « La peur paralyse » y est illustré d’une manière qui surprend et interpelle.

Lien vers le film :

https://youtu.be/1SY50vX3db0

 

Description à l'usage des aveugles

 

Campagne 2014: Quand on se sent vide


Toujours plus de personnes se retrouvent exclues de la vie professionnelle et de la société en raison de troubles psychiques. Pro Infirmis, la plus grande organisation pour les personnes handicapées, recense pas moins d’un tiers de personnes présentant des troubles psychiques parmi ses clients. Alain Gsponer est l’auteur du film de la nouvelle campagne de Pro Infirmis sur les troubles psychiques. Le spot de presque deux minutes retrace la journée d’un homme gravement dépressif. Celui-ci peine à sortir du lit, s’enferme dans les toilettes afin d’éviter tout contact et ne ressent rien quand ses enfants l’embrassent. Il a l’impression de n’être plus qu’une enveloppe vide.

A la différence des handicaps physiques, les troubles psychiques sont pratiquement indécelables par Monsieur Tout-le-monde. Mais une dépression ou une autre maladie psychique peuvent être tout aussi handicapantes pour les personnes touchées et leurs proches. Des troubles psychiques persistants peuvent entraîner une perte de l’emploi, du niveau de vie et des contacts sociaux. Les personnes atteintes sont souvent dans l’impossibilité de participer à la vie sociale et économique. « Le handicap a toujours deux côtés. D’une part, les restrictions corporelles et psychiques et, d’autre part, les limitations dues à la société, qui exclut les personnes handicapées de la vie courante », explique Mark Zumbühl, chef Communication de Pro Infirmis.

Nouveau film d’Alain Gsponer

Pour ce quatrième film sous le slogan « Rapprochez-vous », nous avons à nouveau pu nous attirer les services du réalisateur Alain Gsponer. Le spot dépeint la vie quotidienne d’un homme établi, père de famille attentif et employé consciencieux. Il souffre d’une dépression. Les personnes concernées décrivent souvent leur sentiment de vide intérieur. Le film reprend littéralement l’idée de l’enveloppe vide. Le comédien Matthias Bernhold ne fait « en chair et en os » qu’une apparition brève. En effet, l’action se déroule avec une copie plastique de l’acteur qui nous abuse tant elle apparaît réelle. L’artifice nous est révélé à la fin du film et le vrai Matthias Bernhold rejoint sa représentation en silicone. Le message est clair : l’homme dépressif n’est plus que l’enveloppe de lui-même. Le spot peut être visionné en français, allemand, italien et anglais sous http://www.proinfirmis.ch/JeSuisVide.

Une dépression peut toucher chacun d’entre nous

Selon certaines statistiques, environ un tiers des Suisses sont touchés par une dépression une fois dans leur vie. Bien que les maladies psychiques soient mieux connues, les préjugés envers les personnes atteintes sont vivaces. La campagne de Pro Infirmis veut susciter la réflexion. Son slogan « Une dépression, ça ne se voit pas – rapprochez-vous » invite le public à faire le premier pas.

Pro Infirmis, en collaboration avec 20 Minutes et les cliniques psychiatriques universitaires de Bâle, a conduit un sondage sur le thème de la santé psychique : www.20minuten.ch/psyche.


Youtube: "Je suis vide"
Déscription pour les personnes aveugles

Campagne 2013: Qui donc est parfait ? Rapprochez-vous !

Action de Pro Infirmis pour la Journée internationale des personnes handicapées et court-métrage : Dans les vitrines de la Bahnhofstrasse de Zurich, des étranges mannequins accrochent les regards étonnés des passants. Ils présentent les dernières tendances de la mode au milieu de leurs « frères et sœurs » aux formes parfaites. Certains ont des membres plus courts, d’autres une colonne vertébrale déformée par la scoliose ou la maladie des os de verre. Le slogan de l’action de Pro Infirmis à l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées, « Qui donc est parfait ? Rapprochez-vous. », vise à encourager la réflexion sur l’acceptation du handicap. Le réalisateur Alain Gsponer a relaté cette action dans un court-métrage.

Un film, tourné par le réalisateur Alain Gsponer, montre toutes les étapes de la création des mannequins, du casting des modèles à leur mise en place dans les vitrines. « Le court-métrage peut être visionné sur www.proinfirmis.ch/parfait ou sur Youtube http://youtu.be/BCzjimKBTwI

Campagne 2012: A travers les yeux d'une personne handicapée

3.12.2012. Pour cette vidéo, Pro Infirmis fait une expérience : Gianni Blumer, handicapé de naissance, filme les personnes qu'il rencontre avec une caméra cachée dans ses lunettes. Le spot est basé sur le slogan « Rapprochez-vous ».

Au premier abord, les personnes se montrent toutes amicales et prévenantes, mais également paternalistes et un peu railleuses. Elles ne le prennent pas au sérieux, comme un homme adulte et autonome. On le voit dans cette expérience filmographique de Pro Infirmis : Gianni Blumer, âgé de 23 ans, est traité comme un enfant. Pourtant, il a le droit d'être considéré comme un adulte à part entière. « Les gens me tutoient, alors que je ne les connais pas du tout », explique Gianni Blumer dans le spot. Le film sur internet:
http://www.youtube.com/watch?v=bTiA_DxXcYA

Spot 2012 : Description pour les personnes aveugles

Spot 2012 : Texte pour les personnes sourdes

Campagne 2011 : « Rapprochez vous »

Le 28 mars 2011, Pro Infirmis a lancé sa nouvelle campagne « Rapprochez-vous ». L’élément principal était un spot télévisé, diffusé sur tous les canaux de Suisse alémanique, de la Suisse romande et du Tessin. 

Pour plus d’informations :

Campagne d’affichage ?« Comme vous, nous vivons notre vie. »

En 2001, Pro Infirmis a lancé le premier volet de sa campagne de sensibilisation

« Comme vous, nous vivons notre vie. » En placardant des affiches insolites, touchantes et dérangeantes, la plus grande organisation suisse du domaine du handicap a voulu attirer l'attention du public sur la situation des personnes handicapées en Suisse. Les photos ont largement contribué à imposer une nouvelle image : celle d'individus certes handicapés mais autonomes, sûrs d'eux, qui prennent leur vie en main.

Pour la cinquième fois consécutive, Pro Infirmis à lancé en juin 2008 une campagne publicitaire reposant sur des affiches percutantes. Elle renouait avec le style photographique et le slogan « Comme vous, nous vivons notre vie » des volets précédents. Les images adressaient au public le message suivant : « Regarde la personne, pas le handicap. »
En 2009, Pro Infirmis, la plus grande organisation du domaine du handicap, a milité en faveur d'un « oui au financement de l'AI». Une campagne d'affichage nationale invitait la population à manifester sa solidarité à l'égard des personnes en situation de handicap ; son slogan :
« OUI - Comme vous, nous vivons notre vie. Tous ensemble, disons oui au financement additionnel de l'AI le 27 septembre 2009. »

Télécharger toutes les affiches

Campagne d'affichage « Intégration »

Les affiches avec le logo "Intégration"

« Intégration » – ce mot a été sur toutes les lèvres pendant la campagne de votation sur la 5e révision de la LAI. Partisans et adversaires l’ont préconisée, exigée, promise. Pour Pro Infirmis, l'intégration ne se limite pas au monde du travail : assurer l'intégration des personnes handicapées dans tous les domaines de la vie est une obligation pour notre société. Pro Infirmis a résolu de montrer la voie.

Pour rendre publiques ces revendications, Pro Infirmis a lancé en juillet 2007 une campagne nationale d'affichage placée sous le mot d'ordre suivant : « Pro Infirmis met l'accent sur l'intégration ». Les mots « Integration », « Intégration » et « Integrazione » apparaissent en grand format sur les affiches, les couleurs et la police d'écriture utilisées rappelant le logo de l'organisation.

Pour en savoir plus.

Télécharger les affiches

Avez-vous des questions ?

Vous avez la possibilité de soutenir Pro Infirmis comme donateur ou promoteur. Faites un don en ligne, ou versez-le sur notre compte postal CCP 80-22222-8. Merci beaucoup de votre solidarité !

Pro Infirmis
Feldeggstrasse 71
case postale
8032 Zurich

Tél. 044 388 26 26

contact@STOP-SPAM.proinfirmis.ch

Vers le haut

Informations complémentaires

Offres cantonales

Vous désirez...

Share |
Compte des dons : CCP 80-22222-8