Retour

Droit de vote et d' éligibilité pour tou·te·s

201129_PI_Stimmrecht_Kreuzlingen.jpg

Dans le canton de Genève, les personnes en situation de handicap peuvent désormais exercer leurs droits politiques. Genève donne l’exemple : dès aujourd’hui, toutes les personnes en situation de handicap peuvent y exercer leurs droits politiques

Felicitas Huggenberger, directrice de la plus grande organisation spécialisée du domaine du handicap en Suisse, se réjouit du « oui » de la population genevoise à cette extension de la participation politique : « Les personnes en situation de handicap sont discriminées par les lois actuelles. Je  suis très heureuse que Genève, en précurseur, leur accorde le droit de voter et d’être élues, quelle que soit leur déficience. »

Et d’ajouter que la Convention relative aux  droits des personnes handicapées (CDPH) de l’ONU oblige la Suisse à accorder les droits politiques à toutes les personnes en situation de handicap. Pro Infirmis s’engage résolument pour que les choses bougent dans ce domaine. 

Jusqu’à présent, la Confédération et les cantons refusent d’accorder le droit de vote et d’éligibilité à une partie de la population : les personnes soumises à certaines formes de curatelle ne peuvent pas voter. « J’espère que d’autres cantons et la Confédération vont suivre l’exemple genevois », dit Felicitas Huggenberger. Véronique Piatti-Bretton, directrice cantonale de Pro Infirmis Genève, souligne : « Je suis fière que Genève montre la voie en permettant aux personnes en situation de handicap d’exercer pleinement leurs droits politiques. » Elle remercie la population genevoise pour son vote sans ambiguïtés. 

Plus d'informations

Communiqué de presse

pied de page

monter