Retour

Campagnes

Les campagnes de Pro Infirmis mettent en scène des personnes handicapées et incitent à la réflexion. 

continuer la lecture

2020 : Je suis moi. Autrefois comme aujourd’hui.

Des personnes en situation de handicap reconstituent des moments privilégiés de leur enfance, participant ainsi à un phénomène en vogue sur internet. Sur des affiches et en ligne, elles partagent avec nous un pan de leur vie. Je suis moi. Autrefois comme aujourd’hui. Dans les médias sociaux, beaucoup de personnes se montrent solidaires en ajoutant le sticker #CommeToiEtMoi à leur profil.


2019: Un handicap. Aucune limite

La publicité se veut le reflet de notre société. Pourtant, elle ne montre pratiquement jamais de personnes en situation de handicap. Avec sa campagne 2019 « Un handicap. Aucune limite », Pro Infirmis a voulu changer cela : elle a revisité des publicités connues d’entreprises suisses, en remplaçant les protagonistes par des personnes en situation de handicap.


2018: Un handicap.Aucune limite.


2016 : La peur paralyse

Pro Infirmis sensibilise le public au thème des troubles anxieux. Le court-métrage « La peur paralyse » met en scène ce handicap invisible avec un certain humour.

Cliquez sur l'image pour voir le film


2014 : Je suis vide

Avec sa campagne « Je suis vide », Pro Infirmis aborde pour la première fois le thème de la maladie psychique. Le court-métrage dépeint le quotidien et l’univers émotionnel d’un homme dépressif.

Cliquez sur l'image pour voire le film


2013: Qui donc est parfait ?

Sur la Bahnhofstrasse de Zurich, des mannequins handicapés suscitent l’étonnement des passants et incitent à la réflexion. Le court-métrage montrant les protagonistes et leurs « doubles » trouve un écho dans le monde entier.

Cliquez sur l'image pour voir le film


2011: Rapprochez-vous

Ce spot TV retrace une expérience : un homme handicapé se promène en ville vêtu d’un costume d’ours. Les gens viennent à lui en souriant. Devons-nous nous déguiser pour nous rapprocher ?

Cliquez sur l'image pour voir le film


Années 2000

Au début du nouveau millénaire, Pro Infirmis induit un changement de paradigme, en présentant le handicap au grand public de manière ostensible et directe. Des personnes en situation de handicap s’affirment devant la caméra, fières et sûres d’elles, en révélant leur nom et en montrant leur handicap.


1991 et 1992

Dans les années 1990, des moyens auxiliaires sont mis en scène, afin d’éviter de montrer le handicap en tant que tel.


1978 et 1986

Dans les années 1970 et 1980, l’ajout de couleurs symbolise l’espoir.


1940 et 1951

Au milieu du 20e siècle, le handicap est représenté par des métaphores : une fleur abîmée en 1940, une aile enchaînée en 1951.


pied de page

0
monter